L'exposition Monumenta 2016 au Grand Palais

L’exposition Monumenta 2016, intitulée « Empires » s’installe au Grand Palais du 8 mai au 18 juin 2016. L'artiste huang Yong Ping a investi la nef du Grand Palais pour concevoir une architecture de couleur composée des huit îles surmontées d’une structure dont l’ombre s’associe avec celle du squelette métallique du dôme, installation spectaculaire, réflexion des transformations de notre monde.

Grand Palais - Privatisation, Nef, © Collection Rmn-Grand Palais, François Tomasi, Mirco Magliocca

Depuis 2007, Monumenta invite des artistes de renommée internationale à investir la Nef du Grand Palais, impressionnante verrière de 13 500 m² et 35 mètres de hauteur.          
En 2016, c’est Huang Yong Ping qui aura l’honneur de relever ce grand défi. Considéré comme le fondateur de l’art contemporain en Chine, il  s’inspire des mythologies orientales et occidentales pour tisser des liens entre l’art, la vie quotidienne et la politique. Il s’est fait connaitre en France  à l’occasion de l’exposition les « Magiciens de la Terre » en 1989 au centre Pompidou. L’exposition Monumenta 2016, intitulée « Empires » s’installe au Grand Palais du 8 mai au 18 juin 2016, une nouvelle occasion de réaliser un  projet d’envergure internationale.

L’ installation

Monumenta 2016 - Huang Yong Ping © Yann Arthus-Bertrand

Au cœur de la nef, l’artiste a conçu une architecture de couleur composée des huit îles surmontées d’une structure dont l’ombre s’associe avec celle du squelette métallique du dôme, installation spectaculaire, réflexion des transformations de notre monde :  la disparition d’anciens empires, les changements des puissances politiques et économiques, la puissance de certaines régions géographiques… L’artiste utilise alors le bâtiment industriel pour aborder la transformation du monde, se penchant tout particulièrement sur les questions d’ambition, de soif de pouvoir, de guerre, et de violence.             
Afin de saisir toute la mesure de cette œuvre immersive, l’artiste a souhaité confronté son installation à la grande verrière. Ainsi, placés dans l’allée centrale, le regard peut visualiser l’ensemble de l’installation.