Informations pratiques

Découvrez ci-dessous les informations utiles pour organiser au mieux votre évènement ou séjour à Paris.

Bercy village, Paris © OTCP - Amélie Dupont

•À Paris, on parle le français et l’anglais.

• La monnaie est l’euro (€)

• Paris se trouve sur le fuseau horaire GMT + 1

• Le réseau électrique a adopté la norme européenne d’une tension de 230 V, avec une fréquence de 50 Hz

L’eau du robinet est potable

Le Wi-Fi est très répandu, et mis à disposition gracieusement par la Ville dans 260 lieux (musées, jardins, etc.)

Les banques sont généralement ouvertes du lundi au vendredi ; les distributeurs automatiques de billets fonctionnent 24 h/24

Les commerces sont ouverts du lundi au samedi de 10 h à 19 h (en moyenne) ; ils sont fermés le dimanche et les jours fériés, excepté dans cinq quartiers parisiens

Les pourboires sont appréciés, mais pas obligatoires

Les taxis n’acceptent pas systématiquement le paiement par carte bancaire

• En cas de grève, la loi de 2007 impose un service minimum sur les heures de pointe dans les transports publics.

Les jours fériés en France

1er janvier Nouvel an
Entre le 22 mars et 25 avrilLundi de Pâques
1er mai Fête du Travail
8 mai Victoire de 1945
40 jours après PâquesAscension
14 juillet Fête nationale
15 août  Assomption
1er novembre Toussaint
11 novembre Armistice de 1918
25 décembre Noël

Visas et devises

Femme faisant du shopping à Paris © Thinkstock

En fonction de la nationalité des participants, de la durée et du motif du séjour en France, il peut être nécessaire de détenir un visa. Dans ce cas, les participants doivent faire une demande au consulat français de leur pays. Les coordonnées sont disponibles sur le site du ministère français des Affaires Etrangères

Pour les ressortissants des Etats membres de l’UE, une carte d’identité en cours de validité est suffisante. En revanche, pour les ressortissants des autres pays, un passeport est obligatoire ainsi qu’un visa pour des pays spécifiques.

Exemples de pays qui ne nécessitent pas de visa : pays membres de l’UE, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chili, Etats-Unis, Japon, Singapour…

Exemples de pays qui nécessitent un visa : Chine, Egypte, Mauritanie, Maroc, Russie, Sénégal, Afrique du sud…

Lorsqu'un visa est nécessaire, un formulaire de demande doit être complété pour les visas de travail de courte durée (3 mois). Le dossier est disponible sur le site www.diplomatie.gouv.fr

Le dossier doit être accompagné des documents mentionnés, ci-dessous, si nécessaire :

- Photographie récente au format requis pour un passeport

- Document valide de touriste

- Document de transport certifiant la date d’arrivée et de départ

- Document certifiant l’événement professionnel (invitation, confirmation d’inscription à un salon…)

- Lettres de convocation des entreprise ou organisations d'accueil

- Document certifiant les ressources financières ou la prise en charge par l’organisateur de l’événement

- Certificat d’assurance médicale et de frais de rapatriement si nécessaire

Il peut également être demandé aux participants de présenter leur dossier en personne.

Pour toutes les informations liées au visa, cliquez ici

Taxe de séjour

La Ville de Paris perçoit une taxe de séjour qui s’applique aux hébergements payants. La taxe varie de 0,20 € à 1,50 € par personne et par jour, et est incluse dans le prix de la chambre.

Découvrez les chiffres clés du tourisme à Paris

Fin des frais d'itinérance

Depuis le 15 juin 2017, la fin des frais d’itinérance est entrée en vigueur dans l’Union Européenne.

Les institutions européennes sont parvenues à un accord pour mettre fin aux frais d’itinérance (ou de roaming) dans l’Union Européenne. Le nouveau système permettra à tous les voyageurs qui utilisent une carte SIM dans un État membre, d’utiliser leur smartphone sans surcoût dans n’importe quel autre pays de l’UE (appels, SMS et connexions internet mobile).

Le roaming data fonctionne grâce aux accords bilatéraux conclus entre les opérateurs mobiles sur les prix de gros qu’ils se facturent ; les abonnés de ces opérateurs peuvent dorénavant continuer à utiliser leur forfait mobile, ou leur carte prépayée, quand ils sont en déplacement à l’étranger.